Les Clameurs de la Ronde - Poésie


▲▼▲▼▲▼▲▼▲▼

 Bonjour tout le monde!
Aujourd'hui je vous retrouve pour un article un peu différent de d'habitude puisque je vais vous parler de Poésie!
Il y a quelque temps Arthur Yasmine, auteur de "Les Clameurs de la Ronde" m'a contacté pour me proposer de lire son recueil de poésie.
J'ai d'abord été surprise par sa proposition puis j'ai finalement accepté, après tout, c'est une bonne idée pour découvrir la poésie, puisque je n'en lis jamais!



Je vous propose donc de découvrir "Les Clameurs de la Ronde", de Arthur Yasmine:




Arthur Yasmine est né à Paris au début des années 90. On dit qu’il a choisi la Poésie après avoir tenté de l’abandonner brutalement. C’est au cours d’une profonde rupture, entre 2011 et 2013, qu’il comprit sa vocation. Il aurait marqué son choix en piétinant les formations scolaires et les situations professionnelles qui servent habituellement de légitimité aux écrivains contemporains. À ce jour, il continue de se mettre face aux mots, sans avancer d’autre explication.
 « Sortir la Poésie du marasme et lui redonner sa majesté perdue », c’est ce qu’il répète au sujet de son livre. Poète, Arthur Yasmine hérite en effet de la profonde coupure qui s’est opérée, au fil du XXe siècle, entre son art et le reste du groupe social. Pour affronter le désœuvrement général qui nourrit ce péril, il invoque la nécessité de mettre en œuvre une parole lucide et un combat intransigeant.
 En 2013, il fixe ainsi le projet de composer un livre usant des différentes traces laissées durant les dernières années de son adolescence. Il est alors repéré par Stéphane Zagdanski, écrivain français subversif, qui décide de l’encourager en publiant ses premiers brouillons dans Paroles des jours.

Livre dramatique sur l’Action, l’Amour et la Poésie, Les Clameurs de la Ronde est le premier ouvrage publié d’Arthur Yasmine.

L'auteur a également posté une bande-annonce de son ouvrage:




Il est assez difficile pour moi de mettre des mots sur ce recueil de poésie, tout simplement puisque comme je l'ai dit un peu plus haut, je n'y connaît rien et je trouve que je ne suis pas vraiment bien placée pour juger ou critiquer ce livre.
Je vais tout de même vous donner mon avis, bien entendu, on est là pour ça, mais je précise que ce n'est bien sûre que mon avis! Il ne détermine absolument pas la qualité de ce livre!

Arthur Yasmine m'avait décrit son livre comme un livre où la révolte est centrale, surtout dans ses rapports à l'amour. Je ne savais quand même pas à quoi à m'attendre, une histoire racontée à travers la poésie, c'est bien la première fois que je lis ce genre de chose.
Ce livre retrace 7 années d'écriture, 7 années de poésie, 7 années de travail.

Dès le début, j'ai eu du mal, surtout avec les poèmes, le langage est plutôt soutenu et je ne comprends pas vraiment le sens de certains poèmes, de beaucoup même, bien souvent je me suis demandée où est-ce que l'auteur voulait en venir. Visiblement, je n'ai pas une âme de poète!

Les poèmes sont beaux (même si je n'en comprends pas toujours le sens), Arthur Yasmine veut faire vivre la poésie, il veut la réveiller, et lui donner une nouvelle image, autre que celle que l'on se fait en se rappelant des études de poésie à l'école. Je trouve que ces poèmes dégagent une très forte émotion.

Le livre se découpe en différentes parties, "Fragments dans la ronde" - "Les disputes avec Zoé" - "Je t'espère" - "Les adieux"
Celle que j'ai préféré est celle des disputes avec Zoé, c'est une partie dans laquelle on trouve des correspondances entre "F" et "E", c'est pour moi le moment où j'ai le plus ressenti les émotions qui se dégagent du récit, les lettres sont percutantes, j'ai réellement retrouvé le sentiment de révolte, contrairement aux autres parties, que je n'ai pas bien compris.

Même si j'ai apprécié cette partie, le langage familier y est pour moi un peu trop présent, je trouve qu'il n'est pas nécessaire dans certaines parties, le récit suffit à lui-même pour être poignant, j'ai trouvé qu'il était un peu de trop mais vous me direz, c'est pour choquer le lecteur. Certes, ça marche mais je trouve que ça enlève de la beauté au texte, je partage les idées qui y sont exposées et pourtant, ça m'a gêné.

Même si j'ai bien aimé ma lecture, je pense qu'elle m'a laissé un peu trop indifférente notamment à cause du fait que je n'ai pas bien compris les poèmes, c'est bien pour ça qu'alors que je n'avais lu que la moitié du livre, je m'étais dit qu'il faudrait que je reprenne tout à zéro, j'ai donc était agréablement surprise à la fin, lorsque j'ai lu cette dernière phrase:


Et je compte le reprendre, plus tard, en espérant mieux le comprendre.

Je tiens à remercier Arthur Yasmine, qui m'a permit de me situer par rapport à la poésie, je suis très contente d'avoir lu ce livre, et surtout que l'auteur me l'ait envoyé malgré le fait que je n'ai pas l'habitude de ce genre de lecture.
Je suis ravie de faire de telles découvertes.
Peut être qu'un jour je posterai ici un nouvel avis après une relecture, pourquoi pas :)


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire